| taille du texte : S-M-L |
| impression | intranet

Tribomètre de freinage

Ce banc d’essai à inertie simulée de type pion-disque permet de reproduire à échelle réduite les différents types de freinage ferroviaire rencontrés à l’échelle 1 (freinage de maintien, freinage d’arrêt, succession de freinages rapprochés de type métro).

Le développement de ce tribomètre a débuté en 1994 avec le soutien de la région, du FEDER et de GEC-ALTHOM. Les travaux menés ont pour but de mieux comprendre et maîtriser le comportement tribologique des matériaux de friction à partir de l’étude des mécanismes physiques de frottement et d’usure.
Tribomètre de freinage Cellule d’essai ouverte
Tribomètre de freinage Cellule d’essai ouverte

Présentation générale

Instrumentation standard

Instrumentation spécifique

Thermographie infrarouge du disque
Lors des essais de freinages, les températures de surface de la piste frottante du disque peuvent être mesurées par pyrométrie et thermographie infrarouge. Ces mesures permettent de déterminer les zones qui participent réellement au frottement et le niveaux des sollicitations thermiques.

Une caméra numérique rapide, couplée à un système de synchronisation et d’acquisition d’images, permettant d’observer la piste frottante du disque et, à terme, le contact.

Exemple de résultats lors d’un essai de freinage d’arrêt pour un couple patin composite/disque fonte. Les images représentent l’évolution d’une même zone du disque lors du freinage. La température du disque est donnée par thermocouple placé à 5 mm de la piste de frottement du disque.

Exemple d'essai de freinage [pdf, 157,1 ko]
 
Dernière modification : 07-12-2006 23:36
Créé le : 21-06-2005 18:44