| taille du texte : S-M-L |
| impression | intranet

Actualités : proposition postdoc

Pour publier une information ici, contactez Marie-Christine NODOT actualité en cours
[ 02-06-2013 | proposition postdoc ]Offre de post doctorat : "Instrumentation d'un système d'isolation par I'extérieur et analyse des résultats de mesure" Le département de Génie Civil de I'Ecole Centrale de Lille cherche un candidat, titulaire d'un Doctorat, pour préparer un Post-Doc dans le domaine du Génie Civil et Environnement, à partir de mars 2013. Le post-doc intègrera l'équipe de recherche Couplages thermohydromécaniques et chimiques.

Début du contrat : entre mars et juin 2013

Durée du contrat : un an

Contexte :
Le Grenelle de I'environnement, qui a débuté en Octobre 2007, a pour objectif d'imposer des contraintes plus strictes en termes de consommation d'énergie dans le bâtiment à l'image de nos voisins européens. II est important de noter que la lutte contre le gaspillage d'énergie passe d'abord par I'isolation thermique des bâtiments chauffés. L'isolation d'un bâtiment permet de diminuer les échanges de chaleur entre l'intérieur du bâtiment et I'environnement extérieur, et ainsi diminuer les besoins de chauffage.
C'est dans ce contexte que I'Ecole Centrale de Lille travaille sur un projet de création d'un nouveau système d'isolation par I'extérieur.

Objectif :
La recherche se déroule dans le cadre d'une thèse qui vise à concevoir un nouveau système d'isolation par I'extérieur. Ce système sera testé in situ sur un bâtiment démonstrateur. Le postdoc devra définir, dimensionner et réaliser l'instrumentation du système et du bâtiment. Le but de cette instrumentation est d'analyser l'impact du système sur le bâtiment, de mesurer ses performances et de tester sa résistance aux conditions extérieures.
Le post-doctorant devra choisir les paramètres à mesurer en collaboration avec le doctorant.
Seront mesurés notamment :
- Le taux d'humidité dans le complexe isolant afin de vérifier qu'il n'y ait pas de condensation
- L'efficacité de I'isolation thermique (des mesures devront être prises avant et après la pose de l'isolant)
- La déformation du complexe (tassement, gonflement, ...)
- La résistance mécanique du complexe assemblé.
Ces différentes mesures devront être prises en temps réel et pendant plusieurs mois. Un gros travail d'analyse s'en suivra, afin de corriger le produit si besoin, et surtout comprendre les causes des éventuels dysfonctionnements. A partir de ces mesures in situ, une modélisation du comportement de l'isolant sera effectuée, en fonction des facteurs qui auront été jugés déterminants lors des mesures.

Compétences :
Le candidat devra posséder des connaissances en instrumentation et en mesures. Dans l'idéal, il aura également une connaissance du milieu du bâtiment et de I'isolation thermique. II devra être autonome et rigoureux.

Contact :
Zoubeir Lafhaj, zoubeir.lafhaj@ec-lille.fr
pages