| taille du texte : S-M-L |
| impression | intranet

Sujet de thèse : Interaction Fluide Structures pour les vibrations de structure à hautes fréquences

[ 02-05-2016 | proposition sujet thèse ]Sujet de thèse : Interaction Fluide Structures pour les vibrations de structure à hautes fréquences Ce sujet donne lieu au financement par le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, d’une allocation de recherche d’une durée de trois ans, attribuée sur concours. Contacter le ou les Directeur(s) de thèse et préparer un dossier avant la date limite du 2 mai 2016.
Directeur de thèse
Mhamed Souli

Descriptif
Les méthodes numériques classiques, méthodes des Eléments Finis et Analyse Modale, utilisées pour la résolution de problèmes d'interaction fluide structure, en Mécanique et en Génie Civil (vibrations sismiques, réduction du bruit du aux vibrations de hautes fréquences), deviennent impraticables pour les structures soumises à des vibrations de hautes fréquences. Ces phénomènes sont souvent observés dans l'industrie automobile en aéronautique, mais aussi en Génie Civil. Pour les vibrations à hautes fréquences, afin qu'une analyse ou simulation numérique de type éléments fins ou analyse modale soit valable, il faudrait au moins un certains nombre d'éléments par longueur d'onde. Comme la longueur d'onde est largement inferieur à la dimension de la structure, cette condition nécessite un maillage très fin, et donc un nombre d'éléments trop important, nécessitant un temps de calcul prohibitif.
Afin de palier à ces difficultés, des méthodes statistiques nécessitant peu de ressources informatiques pourraient être exploitées. Ces méthodes ont été utilisées avec succès en acoustique statistique de type SEA "Statistical Energy Acoustic", et leur application aux problèmes d'interaction fluide structure est un domaine de recherche dont certains débuts de résultats sont promettant.

Contact
Mhamed Souli, Tél. 03 20 33 71 78, mhamed.souli@univ-lille1.fr