| taille du texte : S-M-L |
| impression | intranet

Sujet de thèse : Modélisation et optimisation multi-critères de la tenue en fatigue d’essieux ferroviaires innovants

[ 02-05-2017 | proposition sujet thèse ]Sujet de thèse : Modélisation et optimisation multi-critères de la tenue en fatigue d’essieux ferroviaires innovants Ce sujet donne lieu au financement, par l'Université de Lille1, d’une allocation de recherche d’une durée de trois ans, attribuée sur concours.
Contacter le ou les Directeur(s) de thèse et préparer un dossier avant la date limite du 2 mai 2017.
Pour plus d’informations sur les conditions d'inscription en thèse, veuillez consulter le site de l’Ecole Doctorale régionale Sciences pour l'Ingénieur Lille Nord-de-France.
Directeur de thèse
Philippe Dufrenoy
Co-Encadrants
Vincent Magnier
Cédric Hubert

Descriptif
Les essieux-montés des organes de roulement sont composés de deux roues, d’un essieu-axe et d’autres composants comme les roulements, les boites de roulement, les disques de frein ou les autres équipements nécessaires à la traction des véhicules moteurs. L’environnement et le développement durable requièrent d’intégrer l’éco-conception et de mieux gérer les matières premières pour la réalisation de ces essieux. Cette ambition a conduit MG-Valdunes à s’associer à l’Université de Lille 1 (laboratoire LamCube) et à l’université de Valenciennes (laboratoire LAMIH) pour créer un Laboratoire de Recherche Commun (SWIT) autour du développement des organes de roulement, permettant de traiter des problématiques scientifiques nécessaires aux développements visés. De plus, ce développement s’inscrit dans une démarche d'optimisation multi-critères visant à définir la géométrie et le matériau les plus favorables vis-à-vis des critères multiples de dimensionnement issus de la fatigue. Cette démarche coïncide avec les objectifs des projets des laboratoires de recherche LamCube et LAMIH avec l’intérêt de l’application à des problématiques complexes en termes de géométries et de sollicitations (différents procédés de fabrication, assemblage par frettage, sollicitation multiaxiale extrême de contact, etc.). La thèse se situe dans la phase d’approfondissement de la chaîne de calcul du procédé de fabrication jusqu’aux sollicitations cycliques.

Contact
Philippe Dufrenoy, philippe.dufrenoy@polytech-lille.fr