| taille du texte : S-M-L |
| impression | intranet

Recrutement Ingénieur d’Etudes contractuel Prélèvements et Observations

[ 01-09-2017 | recrutement ]Recrutement Ingénieur d’Etudes contractuel Prélèvements et Observations Recrutement immédiat
Lieu : Centrale Lille / Laboratoire de Mécanique de Lille, groupe LaMcube
CDD 12 mois, salaire net mensuel 1900 € environ
Contexte
Depuis fin 2015, le laboratoire est doté d’une nouvelle Halle CISIT « Transport » où est regroupé l’ensemble des machines servohydrauliques et électromécaniques (Traction-Compression, Torsion fatigue, Biaxiales planes, Banc multiaxial 4 vérins…) et les groupes hydrauliques associés.
Par ailleurs, les activités sur le comportement et l’endommagement des matériaux métalliques en fatigue est une thématique forte et historique du laboratoire et sont adossées au niveau régional aux problématiques du Transport, s’agissant notamment des enjeux de réduction de la consommation d’énergie, de sécurité et d’intégrité des structures sous sollicitations complexes. La maîtrise de la tenue en fatigue sous sollicitations thermo mécaniques complexes des structures passe par la connaissance approfondie du comportement des matériaux et des mécanismes d’endommagement, eux-mêmes étroitement liés à leur microstructure.
Dans le cadre du CPER FEDER ELSAT2020 by CIST, le projet 2 MATPRO (matériaux et procédés) de l’Objectif Scientifique 3 vise à comprendre finement les liens étroits qui existent entre les procédés de fabrication des pièces mécaniques utilisées dans le domaine des transports (essieux, roues, arbres de transmission, visserie, etc.), leur microstructure et leur durée de vie. Le projet se décline en plusieurs actions, allant de l’étude de l’influence d’un procédé de fabrication sur les gradients de microstructures au sein des pièces produites, jusqu’aux essais à l’échelle 1 sur des structures complexes, en passant par l’élaboration d’éprouvettes avec des microstructures représentatives. Les compétences scientifiques nécessaires à l’aboutissement de ce projet sont très larges et s’étendent de la caractérisation des matériaux en conditions extrêmes (très hautes températures, grandes déformations plastiques, etc.), à la réplication de matériaux thermiquement affectés, ou encore au développement d’essais en fatigue en sollicitations multiaxiales couplées à des analyses multi-échelles et multimodales (mesures de champs cinématique et thermique, caractérisations microstructurales….).
Les microstructures sont conditionnées par les procédés d’élaboration et de mise en forme et particulièrement dans les aciers utilisés pour la fabrication des roues et essieux dans lesquels il subsiste un gradient microstructural important. L’objectif est donc d’être capable de réaliser des essais sur des matériaux représentatifs des procédés industriels et /ou modèles qui s’inscrit dans le cadre du projet de Laboratoire de Recherche Commun entre le LML, le LAMIH, la société MG-Valdunes et le CNRS (SWIT’lab). L’objectif de ce laboratoire est de développer des méthodes originales, basées sur des travaux scientifiques de pointe, pour la mise au point de procédés et de produits innovants concernant les organes de roulement (roues et essieux ferroviaires notamment)

Missions
L'Ingénieur(e) d'Etudes recruté(e) sera en charge de :
- prélever dans les organes sollicités (roues et/ou essieux) des échantillons présentatifs des gradients observés,
- faire une caractérisation microstructurale par diverses techniques (observations en microscopie, EBSD, , contraintes résiduelles…),
- mettre en oeuvre et réaliser des essais mécaniques multi instrumentés (cameras visible et infrarouge…),
- faire des observations lors d’essais in situ sous microscopie optique et sous MEB pour suivre les mécanismes de déformation et d’endommagement,
- faire des mesures multi-modales et multi-échelles, couplant des mesures cinématiques et thermiques en lien avec la cristallographie des matériaux pour comprendre l’influence de ces gradients sur le comportement mécanique,
- assurer la formation des techniques expérimentales utilisées,
- rédiger des procédures d’essai et d’analyse,
- assurer la veille technologique.

Profil recherché
L’ingénieur(e) recruté(e) devra avoir :
- des connaissances approfondies en métallurgie et caractérisations associées (métallographie, microscopie, EBSD…),
- des connaissances de l’expérimentation en mécanique et de la mesure associée,
- des connaissances dans le domaine des essais in situ et des outils d’imageries,
- des connaissances des outils de traitement et d’analyse d’images, de mesures de champs,
- des connaissances et le goût de la programmation en python,
- un goût pour le travail en équipe.

Le projet ELSAT2020 est cofinancé par l’Union Européenne avec le Fonds européen de développement régional, par l’Etat et la Région Hauts de France

Merci d’envoyer votre candidature (CV, lettre de motivation et lettres de recommandations) à ahmed.elbartali@centralelille.fr