| taille du texte : S-M-L |
| impression | intranet

Pétrofabrique et propriétés mécaniques des argilites

type de publication      article dans une revue internationale avec comité de lecture
date de publication 2006
auteur(s) Homand Françoise; Shao Jian-Fu; Giraud Albert; Auvray Christophe; Hoxha Dashnor
journal (abréviation) Comptes Rendus Geoscience (Compt Rendus Geosci)
volume (numéro) 338 (12-13)
  
pages 882 – 891
résumé La pétrofabrique des argilites influence leurs propriétés thermiques, hydrauliques et mécaniques. Des mesures de diffusivité, perméabilité et vitesse des ondes montrent que l'anisotropie de ces propriétés dans les argilites du Callovo-Oxfordien est assez faible. Le coefficient de Biot caractérisant le couplage hydromécanique a été déterminé, sa diminution avec la contrainte axiale ne peut pas être expliquée uniquement par la diminution de porosité, même en considérant qu'une matrice incompressible correspond à 1% pour une contrainte axiale variant de 8 à 24 MPa. L'origine de la diminution du coefficient de Biot s'explique par la perte de connexion d'une partie du réseau poreux, jusqu'alors connectée, sous l'effet de l'augmentation de la contrainte axiale. Un modèle élastoplastique isotrope est une approche raisonnable pour la description du comportement mécanique de l'argilite. Cependant, pour une modélisation plus avancée, il est utile de prendre en compte l'endommagement par microfissuration, qui est un mécanisme de dissipation non négligeable et couplé avec la plasticité.
mots clés Argilites; Propriétés thermo-hydro-mécaniques; Coefficient de Biot; Modèle de comportement
lien lien  
Exporter la citation au format CSV (pour Excel) ou BiBTeX (pour LaTeX).