| taille du texte : S-M-L |
| impression | intranet

Effet d’échelle de la dispersion dans un conduit karstique. Hypothèse linéaire et hypothese fractale.

type de publication      article dans une revue internationale avec comité de lecture
date de publication 1996
auteur(s) Carlier Erick
journal (abréviation) Theoretical and Applied Karstology (Theo. Appl. Karstolog)
volume (numéro) 9
  
pages 35 – 44
résumé Les variations du coefficient de dispersion sont étudiées dans un conduit rectiligne et dans un conduit présentant une tortuosité à géométrie fractale. Dans le cas d’un conduit rectiligne, nous montrons que le coefficient de dispersion est sujet à un effet d’échelle, jusqu’à une certaine distance au?delà de laquelle on retrouve le processus classique fickien de dispersion, caractérisé par un coefficient constant. En revanche, dans un conduit à tortuosité fractale, nous montrons qu’il n’existe pas de valeur asymptotique du coefficient de dispersion apparent. La détermination du coefficient de dispersion par la variance est discutée.
mots clés fractal, dispersion, effet d'échelle
lien lien  
Exporter la citation au format CSV (pour Excel) ou BiBTeX (pour LaTeX).