| taille du texte : S-M-L |
| impression | intranet

Analyse numérique d'écoulements turbulents anisotropes à l'aide de modèles non-linéaires de turbulence

type de publication      thèse de doctorat
date de publication 30-09-2008
auteur(s) Gnanga Honoré
jury Nai H.; Ambari A.; Labraga L.; Aupoix B.; Mompean G.
école Université de Lille 1
  
résumé L'objectif de ce travail est la prédiction numérique d'écoulements turbulents tridimensionnels de fluide newtonien et incompressible à l’aide des modèles non-linéaires de turbulence. Les modèles de turbulence explicites à contraintes algébriques non linéaires, qui peuvent prendre en compte l'anisotropie de la turbulence avec moins de temps de calculs et moins de place mémoire de stockage que les modèles RSM ou les approches DNS et LES, sont adoptés. Parmi ces modèles, ceux proposés par Shih et al. (1995) et Craft et al. (1996) ont été choisis. Ces deux modèles EASM sont étudiés en utilisant des procédures a priori et a posteriori. L’étude est menée dans une conduite à section carrée, configuration qui présente d’une part, une anisotropie importante entre les composantes du tenseur de Reynolds et d’autre part, un écoulement secondaire. Pour prédire les effets visqueux importants dus à la présence des parois, des fonctions correctrices sont façonnées. La production des cartes des second et troisième invariant dans le plan de Lumley montre les différents états possible de la turbulence et une bonne prédiction de l’anisotropie. La comparaison des grandeurs moyennes et statistiques de l’écoulement prédites avec les données numériques et expérimentales présentes dans la littérature montre une bonne performance de ces modèles. En particulier, les vecteurs du flux secondaire et la vorticité longitudinale sont bien prédits.
Exporter la citation au format CSV (pour Excel) ou BiBTeX (pour LaTeX).