| taille du texte : S-M-L |
| impression | intranet

Sur la fiabilité des mesures des perméabilités hétérogènes par injection de gaz. Micro-pulse tests

type de publication      article dans une revue nationale avec comité de lecture
date de publication 2003
auteur(s) Skoczylas Frédéric; Coussy Olivier; Lafhaj Zoubeir
journal revue Française de Génie Civil
volume (numéro) 7 (4)
  
pages 451 – 469
résumé Pour mesurer la perméabilité de matériaux peu perméables, la technique par impulsion de pression est fréquemment employée. Quand le fluide injecté est un gaz, l'équation de diffusivité devient non linéaire, du fait de la compressibilité variable de celui-ci. Dans le cas où le volume de l'espace poreux est très petit devant celui des réservoirs tampon utilisés pour l'essai, l'analyse du pulse test, par une méthode de perturbation, se simplifie et rejoint celle initialement présentée par Brace [BRA 68]. L'application de cette méthode simplifiée avec de faibles impulsions de pression donne le micropulse test employé au Laboratoire de Mécanique de Lille pour des matériaux de perméabilité homogène. Il est ici utilisé pour des échantillons hétérogènes, reconstitués avec des couches de matériaux différents, dont une perméabilité équivalente ou moyenne peut être calculée et mesurée en régime permanent d'injection. Les résultats expérimentaux montrent que la technique d'impulsion de pression reste tout à fait valable dans cette situation et permet de retrouver la valeur de la perméabilité équivalente indépendamment de la position relative des couches.
mots clés micropulse test, perméabilité au gaz, régime transitoire, régime permanent, matériau hétérogène.
Exporter la citation au format CSV (pour Excel) ou BiBTeX (pour LaTeX).