| taille du texte : S-M-L |
| impression | intranet

Influence de la pression de confinement, de la porosité et de la saturation sur la perméabilité au gaz des grès tight

type de publication      communication nationale avec actes publiés
date de publication 20-03-2012
auteur(s) Fu Xiaojian; Brue Flore; Agostini Franck; Jeannin Laurent; Davy Catherine A.; Skoczylas Frédéric
  
conférence 2ème colloque national sur les propriétés de transfert des géomatériaux : Transfert 2012
     dates de 20-03-2012 à 22-03-2012
     lieu Villeneuve d'Ascq, France
     nom des actes Actes de Transfert 2012
  
pages 231 – 240
ISBN / ISSN 978-2-915913-28-6
résumé Les réservoirs dits « tight gas » sont constitués de grès de faible perméabilité ayant des propriétés petro-physiques susceptibles de nuire à la productivité du gisement. Leur perméabilité intrinsèque est faible (inférieure à 0,1mD soit 10-16 m² sans chargement hydrostatique), une porosité connectée inférieure à 10% et une forte sensibilité aux contraintes in situ comparé aux réservoirs conventionnels. De plus, une importante zone de transition est observée in situ, dans laquelle le matériau est partiellement saturé d’eau et qui peut s’étendre sur plusieurs centaines de mètres au-dessus de la nappe phréatique. Dans cette zone, dans laquelle la saturation est de l’ordre de 40 à 50%, ni l’eau ni le gaz ne sont suffisamment mobiles pour permettre une extraction industrielle : c’est ce que l’on appellera la barrière de perméabilité. Cette étude vise principalement à caractériser l’influence du chargement mécanique (via l’utilisation de différentes pressions de confinement) et de la nature des roches (roches provenant de différents puits et prélevées à différentes profondeurs) sur les courbes de perméabilité relative au gaz et les caractéristiques poro-mécaniques de ces roches.
mots clés tight gas rocks, porosité, poro-élasticité, perméabilité relative au gaz, permeability jail
Exporter la citation au format CSV (pour Excel) ou BiBTeX (pour LaTeX).