| taille du texte : S-M-L |
| impression | intranet

Modélisation multi-échelle des comportements plastiques et viscoplastiques des géomatériaux polycristallins

type de publication      thèse de doctorat
date de publication 12-12-2012
auteur(s) Zeng Tao
jury J.F. Shao, A. Abudul-Latif, D. Lydzba, A. Giraud, D. Kondo, F. Nicot
école Université Lille 1
  
résumé La plupart des géomatériaux sont hétérogènes à différentes échelles matérielles. Le comportement mécanique macroscopique de ces matériaux dépend directement de la composition minéralogique et de la microstructure ainsi que leurs évolutions. Cette étude fait un simple essai d'étendre le modèle polycristallin le plus largement utilisé en métallographie à un type de matériaux géologiques quasi-fragiles : le granite. La fonction de charge standard et le potentiel plastique sont modifiés pour tenir compte des principales caractéristiques mécaniques des géomatériaux, e.g. la sensibilité à la pression et la dilatance plastique. Ce modèle d'auto-cohérence d'abord proposé par Hill est adoptée pour relier les champs locaux et ceux globaux. La réponse du macropolycristal est déterminée par le procédé d'homogénéisation classique. La mise en œuvre de la procédure numérique de stress microscopique et macroscopique est donnée et les éventuelles difficultés rencontrées sont mis en évidence. L'identification de sept paramètres micromécaniques est brièvement décrite. La validité du modèle développé est vérifiée par la comparaison entre les prédictions du modèle et les données expérimentales sur le test conventionnels et aussi sur le test traditionnel -- compression triaxiale.
Exporter la citation au format CSV (pour Excel) ou BiBTeX (pour LaTeX).