| taille du texte : S-M-L |
| impression | intranet

Isothermes de désorption de matériaux cimentaires : étude d'un protocole accéléré et estimation du VER

type de publication      thèse de doctorat
date de publication 08-12-2014
auteur(s) Wu Qier
jury N. Burlion, A. Khelidj, F. Benboudjema, M. Carcasses, C. Davy, S. Poyet, X. Bourbon, T. Rougelot
école Université Lille 1
  
résumé Dans le cadre de la gestion des déchets radioactifs en France par l’Andra, l'évaluation et la prédiction de la durabilité des structures en béton nécessitent la connaissance des isothermes de désorption des bétons. L’objectif de cette étude est de développer un protocole expérimental accéléré pour obtenir des isothermes de désorption de matériaux cimentaires plus rapidement et d’estimer la taille du Volume Elémentaire Représentatif (VER) liée à l’obtention des isothermes des bétons. Afin de garantir que les résultats expérimentaux puissent être considérés comme statistiquement représentatifs, une grande quantité de disques de trois épaisseurs différentes (1 mm, 2 mm et 3 mm) ont été désaturés. L'effet de l’épaisseur de disque et de la condition de saturation sur la cinétique de désaturation et sur l’isotherme de désorption est analysé. L’influence de la distribution de granulats sur la teneur en eau et sur le degré de maturation des disques minces est étudiée à l'aide d’une technique de microtomographie par rayons X. Une méthode d’analyse statistique est proposée pour estimer le VER lié à l’obtention des isothermes de désorption. Les déformations diamétrales de disques de chaque matériau sont également mesurées au cours de l’expérience de désorption. Un protocole de cycle de désaturation-resaturation rapide est mis en œuvre et met en évidence l’existence d’une hystérésis entre désorption et adsorption.
Exporter la citation au format CSV (pour Excel) ou BiBTeX (pour LaTeX).