| taille du texte : S-M-L |
| impression | intranet

Capacité portante des fondations superficielles pour géomateriaux avec modèles non associés

type de publication      thèse de doctorat
date de publication 12-06-2015
auteur(s) Hamlaoui Madani
jury G. De Saxcé, B. Lamri, M. Hjiaj, D. Hoxha, J. Fortin, A. Oueslati, H. Ghazi, M. Peigney
école Université de Lille 1
  
résumé En plasticité associée c’est-à-dire avec la loi de normalité, la solution analytique de Prandtl-Hill donne la charge limite exacte d’un poinçon sur un massif semi-infini de fondation avec le critère de Mohr-Coulomb. Or, il est reconnu expérimentalement que les sols ont un comportement plastique non associé, ce qui signifie qu’en réalité la valeur de la charge limite n’est qu’une estimation.
On se propose dans ce travail de combler ce manque en abordant le problème de la capacité portante d’une fondation superficielle lorsque la loi de plasticité est non associée.
Sur la base des simulations numériques et d’une extension de l’analyse limite aux matériaux à lois non associées par l’approche du bipotentiel, de Saxcé (1992), on propose une solution analytique approchée par une méthode variationnelle et on la compare à la formule de Drescher et Detournay (1993) et aux résultats numériques.
mots clés Fondation filante ; capacité portante ; plasticité non associée ; analyse limite ; bipotentiel ; méthode des éléments finis
Exporter la citation au format CSV (pour Excel) ou BiBTeX (pour LaTeX).