| taille du texte : S-M-L |
| impression | intranet

Etude du comportement mécanique et des mécanismes d’endommagement de pièces métalliques réalisées par Fabrication Additive

type de publication      thèse de doctorat
date de publication 10-11-2016
auteur(s) Chastand Victor
jury E. Charkaluk, P. Quaegebeur, A. Simar, Y. Nadot, J.F. Buffière, A. Constantinescu, Y. Cadoret, W. Maia
école Ecole Centrale de Lille
  
résumé La fabrication additive est un procédé offrant de nouvelles opportunités aux industriels pour fabriquer des pièces complexes, sans outillage spécifique et en optimisant la matière utilisée. Cette thèse présente les propriétés mécaniques de pièces réalisées par fabrication additive et l’analyse des mécanismes d’endommagement associés, en ayant comme référence les propriétés mécaniques des procédés de fonderie et de corroyage. Ce type d’analyse est indispensable pour l’industrialisation du procédé.
Les propriétés en traction et en fatigue, sur des éprouvettes en titane Ti-6Al-4V et en aluminium AlSi7Mg0,6, ont été mesurées. Les effets du procédé de fabrication, de la direction de fabrication, du post-usinage et des post-traitements thermiques ont été comparés. Les propriétés sont au moins au niveau de la fonderie.
Ces résultats ont été analysés en corrélation avec les microstructures et les faciès de rupture, afin de dégager des mécanismes d’endommagement. Les critères permettant de mesurer la criticité des défauts ont été définis.
Certaines de ces hypothèses ont pu être vérifiées grâce à des essais de traction in situ au microtomographe.
Exporter la citation au format CSV (pour Excel) ou BiBTeX (pour LaTeX).