| taille du texte : S-M-L |
| impression | intranet

Quelques résultats sur le couplage séchage - comportement mécanique des matériaux cimentaires

type de publication      thèse HDR
date de publication 18-11-2004
auteur(s) Burlion Nicolas
jury J. Mazars ; J.-P. Ollivier ; G. Pijaudier-Cabot ; P. Acker ; J.M. Reynouard ; J.-F. Shao ; F. Skoczylas
  
résumé La durabilité d'un matériau à matrice cimentaire est fonction de sa capacité à résister aux dégradations mécanique, hydrique, physique et chimique qu'il subit. L'évaluation de cette durabilité nécessite la connaissance du comportement du béton à long terme. La durabilité des structures en béton est directement reliée à l'évolution de sa microstructure, lorsqu'il est soumis à des sollicitations mécaniques couplées à des attaques physico-chimiques. La caractérisation et la prise en compte dans les modèles de cette microstructure, et de son évolution au cours du temps, reste encore un enjeu majeur pour l'élaboration d'outils numériques de calcul de structures réellement prédictifs. Ces outils sont décisifs dans le contexte du stockage de déchets radioactifs ou encore pour le suivi du comportement des enceintes de confinement de centrales nucléaires. L'objectif des travaux proposés ici est de montrer comment le séchage des bétons influe sur leurs comportements mécaniques à court et à long terme. Des développements expérimentaux originaux sont présentés et permettent de nourrir des modélisations phénoménologiques. La prise en compte des modifications de la microstructure au cours du séchage (en particulier du fait de la succion capillaire et de l'endommagement) permet de décrire fidèlement le comportement hydromécanique des bétons en cours de dessiccation.
mots clés Mortier, Béton, Comportement mécanique multiaxial, Dessiccation, Modélisation THM
Exporter la citation au format CSV (pour Excel) ou BiBTeX (pour LaTeX).