| taille du texte : S-M-L |
| impression | intranet

Etude phénoménologique pour des méthodes de dimensionnement d`ouvrages d`assainissement en fonction du risque de dysfonctionnement hydraulique

type de publication      thèse de doctorat
date de publication 02-02-2006
auteur(s) Xia Zhenyu
jury Buyle--Bodin F.;Blanpain O.;Delmas Y.;Diab Y.
  
résumé En 1996, une nouvelle norme (NF EN 752-2) concernant la conception des réseaux d’assainissement est parue. Elle abandonne la notion de période de retour d`évènements pluvieux pour s’appuyer sur celle de période de retour de dysfonctionnement (mise en charge ou débordement). Si ce choix est fondamentalement judicieux, il n`en reste pas moins qu`il n`existe pas actuellement de méthode permettant de dimensionner directement canalisations et bassins de rétention selon cette notion. La question se pose donc de savoir comment les ``anciennes`` méthodes basées sur le concept de pluie de projet répondent à cette nouvelle exigence réglementaire, L’étude décrite ci-après a pour objectif d`apporter des éléments de réponse. Basée sur une analyse statistique des pluies, d`une part, et des débits et volumes qu`elles génèrent sur un réseau test synthétique, d`autre part, elle montre que, pour les canalisations, l`utilisation de pluies de projet répond à la norme NF EN 752-2 mais qu`elles n`optimisent pas le dimensionnement et que, pour les bassins de rétention, cette même méthode n`apporte pas de certitude quant au respect de la norme NF EN 752-2.
Exporter la citation au format CSV (pour Excel) ou BiBTeX (pour LaTeX).